Head of digital strategy : c’est quoi son job ?

Par Xuoan D. le 24/10/2019

Avec ''C'est quoi son job ?'', focus sur les métiers qui feront la com de demain.

Le poste de « head of digital strategy », comme celui de Jeanne Neuschwander chez peut intriguer. À quoi correspond-t-il ? Du planning stratégique ? Un nouveau métier lié au digital ? De l’account management ? La vérité n’est pas ailleurs, puisqu’elle réside dans cette nouvelle interview « C’est quoi son job ? » !
 

Qu’est-ce qu’un·e head of digital strategy en agence ?

Jeanne Neuschwander : Avant on réfléchissait en deux dimensions : la stratégie et la créativité.

Aujourd’hui, il y en a une 3ème qui s’ouvre à nous : la logique de funnel (ou de parcours utilisateur). Cette dimension nous permet d’intégrer les questions d’image et de business dans une réflexion plus holistique pour chacune des marques.

Mon rôle, transversal au sein de l’agence, est d’accompagner les équipes – commerciales comme créatives – à développer, au-delà de la publicité classique, une expérience de marque complète.

Et tout cela sans perdre les ingrédients qui font l’esprit et le succès de Rosapark : l’obsession de la pertinence stratégique et l’excellence créative.
 

Sur quels types de projets intervient un·e head of digital strategy ? Et à quel moment ?

JN : Je travaille sur les projets, dès les prises de brief, avec nos clients et le new business. Les problématiques qui touchent au parcours utilisateur nécessitent de bien comprendre les enjeux clients, la réflexion stratégique et d’activer les bons leviers créatifs pour concevoir l’expérience de demain de nos clients.
 

Comment devient-on head of digital strategy ?

JN : Il faut plus que jamais être obsédée par le consommateur et les usages qui ne cessent d’évoluer. Je crois, qu’il faut aussi aimer le design d’expérience et en comprendre le pouvoir pour le développement d’une marque. Et pour finir, être très à l’écoute de ce qui fera notre métier demain, des problématiques clients de plus en plus changeantes.

Considérant aussi que les agences traditionnelles sont challengées par nouveaux acteurs qui entrent dans la danse.
 

Un conseil pour être un·e bon·ne head of digital strategy ?

JN : Être curieux et aimer entreprendre, c’est un métier qui n’a pas de fiche de poste, il se construit de jour en jour en fonction des problématiques clients, des mutations sociales et technologiques. Considérant l’amplitude de connaissances que le digital permet aujourd’hui, il est nécessaire de se connecter aux experts afin de proposer les meilleures solutions à nos clients.
 

Quels sont les enjeux et difficultés de ce poste ?

JN : Ce métier est très récent dans les agences créatives, par conséquent, il y a une phase de vulgarisation qui peut s’avérer longue que ce soit en interne ou en externe. On pourrait croire que cette nouvelle façon d’aborder la publicité est en opposition avec la vision traditionnelle et pourtant, en s’appuyant sur de nouveaux canaux / supports, elle peut donner plus de force à nos convictions et redessine le champ des possibles en termes de création. Les enjeux sont forcément différents selon sa structure. Pour ma part, mon enjeu prioritaire a été de me créer un maillage d’experts pour pouvoir nous accompagner sur toutes nos problématiques.
 

Quel est le salaire d’un·e head of digital strategy ?

JN : Motus :)
 

Vers quoi ce poste peut-il évoluer ?

JN : C’est un nouveau métier, on en reparle dans 2 ans !
 

Vous êtes désormais convaincus que vous devez recruter un·e head of digital strategy pour votre agence ?

Publiez dès maintenant une offre sur la Réclame Emploi !

News Scan Book

 Campagne TV Madrange
Diabeloop : Rock Your Diabetes
FDJ lance sa social room

1

2

3

4

5

Précédent Suivant