Pourquoi la culture média doit progresser au sein des agences

Par Xuoan D. le 27/08/2018

Les agences créa vont-elles se substituer aux agences média ? Pas du tout.

À l’heure où certains tentent de vendre une approche « tout data » de la publicité, faisant davantage appel à l’audience planning qu’au media planning, l’agence démontre campagne après campagne que le contexte média reste un vecteur d’efficacité. En effet, le succès des dernières campagnes est autant lié à la créativité qu’à une diffusion « amplifiée grâce à la stratégie média ». Un exemple : pour générer de la conversation en ligne le spot L’amour l’amour a été diffusé pendant The Voice qui n’est autre que le programme télévisuel le plus fort en « second écran ».

Comme l’explique Romain Roux, co-fondateur et Head of Strategy de l’agence, cette connaissance intime des médias revient avant tout à s’intéresser au parcours client. Ce qui implique pour chacun des talents de l’agence de s’aventurer en dehors de ses supports affinitaires. Romain Roux avoue notamment dans cette interview minute qu’il s’efforce de fréquenter Snapchat – malgré sa quarantaine, assez éloignée de l’âge adolescent qui peuple le réseau de Snap ! – ainsi que Twitter, un réseau social qu’il « déteste » mais dont les « haters » peuvent représenter une opportunité de relai.

Les plus aguerris ne verront pas dans la culture média une grande nouveauté pour les communicants. C’est sûr. Voilà simplement l’une des bases du métier qu’il serait bon de ne pas oublier, dans un monde publicitaire qui se complexifie jour après jour.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant