Quand Heineken invite à ne pas boire

Par Thomas B. le 11/06/2018

À la santé et à la vie des conducteurs.

Pour sa dernière campagne, réalisée avec Publicis Italy, Heineken s’offre un ambassadeur de choix : le champion du monde 2016 de Formule 1 Nico Rosberg. Le spectateur découvre dans le spot un pilote perfectionniste qui ne laisse passer aucun compromis : il n’accepte ni une minute de retard, ni un millimètre de recul sur la grille de départ… Et lorsque ses amis l’invitent à boire une bière, il ne déroge pas à sa règle : ne jamais boire quand on conduit, pas même une seule Heineken. La marque prolonge également sa campagne avec une activation à travers 10 bars au Royaume-Uni. La marque y a mis en place différentes offres encourageant les conducteurs à ne pas boire, avec un impact réel selon le case study.

Cette prise de parole peut surprendre : en effet, un brasseur qui déclare qu’une unique bière au volant est déjà de trop peut sembler excessif. Néanmoins, cette campagne est un exemple dans lequel le discours de marque prend le pas sur la promotion du produit. Heineken se positionne ainsi comme une marque d’alcool responsable qui a le souci de ses consommateurs. Un exemple de campagne RSE qui vise à capitaliser sur l’image de marque dans le long terme et valoriser de manière implicite la H0.0, nouvelle bière sans alcool du groupe.