Quand des tweets racistes se retrouvent sur des affiches de propagande

Par Jules S. le 03/05/2019 - Agence : Publicis Conseil

Non, ces messages ne sont pas d’une autre époque.

En 2019, les propos racistes et antisémites sont toujours illégaux en France. Alors comment est-ce possible que nous soyons toujours exposés à de tels discours haineux ? IIl y a deux raisons : des lois réputés inadaptées, et le sentiment d’invulnérabilité chez les internautes grâce à l’anonymat qu’offrent les plateformes en ligne.

Pour la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), il est urgent de lutter contre cette situation à la fois immorale et incompréhensible. Accompagnée par , l’association présente sa campagne “Affiche le Racisme”. Une intelligence artificielle a été développée, capable de détecter des tweets racistes ou antisémites, et d’y associer des affiches de propagandes issues d’une époque sordide, que l’on espère révolue. Pour la LICRA, il est urgent de prendre conscience de la nature scandaleuse de ces messages. Les affiches sont accompagnées d’une réponse de la ligue, nous invitant à signer une pétition afin de faire changer la loi et condamner le racisme sur Internet.

La collecte de ces nombreuses affiches historiques a été rendue possible grâce à la participation du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, la Bibliothèque Nationale de France ou encore les Archives nationales. Une vidéo de présentation résume l’opération mise en place pour la campagne, et invite le plus grand monde à s’investir dans la lutte contre le racisme : “Les propos racistes en ligne ne doivent plus rester impunis. Ensemble, changeons la loi, rejoignez le mouvement et signez la pétition pour condamner le racisme en ligne : licra.org/afficheleracisme”.

News Scan Book

Les conservateurs

1

2

3

4

5

Précédent Suivant