Non, la Fnac ne remplacera jamais ses vendeurs par des robots

Par Isadora L. le 13/06/2022 - Agence : Publicis Conseil

Temps de lecture : 1 min

Des portraits pas robots.

Aujourd’hui, notre société accorde une grande importance aux algorithmes, à l’automatisation notamment de la main d’œuvre. Au Japon par exemple, Uniqlo a remplacé 90% de son personnel par des robots. Certains d’entre eux savent même plier les t-shirts dans les usines de confection.

Parce qu’ils ne veulent pas que cette digitalisation n’empiète pas sur le secteur culturel, la Fnac – au côté de Publicis Conseil – a voulu réaffirmer son parti-pris dans une campagne nous promettant que les algorithmes ne remplaceront jamais l’humain. Intitulée « Libérons la culture”, ce dispositif comprend un spot chanté par des conseillers Fnac.

La chaîne de magasins français ne s’arrête pas là, et a prévu pour l’occasion une campagne d’affichage aux accroches bien pensées – tout en gardant son ton engagé. À la manière d’IKEA, la Fnac se sert de la tenue de ses employés pour communiquer. « The medium is the message ».

News Scan Book

Ça bouge chez Nouveau Monde !
Equans, Proud to make it real

1

2

3

4

5

Précédent Suivant