Boire ou conduire une Formule 1, il faut choisir

Par Anna L. le 06/09/2016

Sam, futur champion du monde.

Lors du Grand Prix de Monza le week-end dernier, Heineken, nouveau sponsor officiel de la Formule 1, a dévoilé un spot inattendu. Le film de 90 secondes met en scène une légende du sport, Jackie Stewart, trois fois champion du monde. La publicité retrace ses plus grandes victoires, mais surtout « l’après-course ». Ces moments de gaieté et d’extase, ces moments propices pour consommer de l’alcool…mais le champion ne cesse de conduire, et donc de refuser toute goutte d’alcool.

L’annonce de ce partenariat a fait couler beaucoup d’encre de la part des détracteurs, soulevant le problème éthique qu’une marque d’alcool sponsorise ce type de sport. Le brasseur néerlandais était attendu au tournant pour sa première publicité inaugurant un parrainage estimé de plus de 200 millions de dollars. Mais avec cette campagne, Heineken a su adapter sa communication, tout en gardant son ADN de marque. La bière est une boisson de partage et de convivialité… même pour ceux qui ne doivent pas boire, à qui Heineken s’adresse ici pour mieux les dissuader. De quoi répondre aux critiques habituelles sur les publicités d’alcool, et permettre à la marque de gagner en capital sympathie et en proximité.

La musique de la publicité est « Heroes » de Postmodern Jukebox feat Nikole Atkins

Crédits

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant