Le NYT et Janelle Monáe racontent l’arrivée des premiers esclaves aux États-Unis

Par Antoine D. le 10/02/2020

Temps de lecture : 2 min

Car les Oscars sont si blancs.

C’est à travers une publicité de 30 secondes diffusée pendant la cérémonie des Oscars dimanche soir, que le New York Times a signé son retour dans la lucarne publicitaire de premier plan. C’est la deuxième fois que le journal publie une publicité pendant le deuxième programme de divertissement le plus regardé de l’année aux États-Unis, après les Oscars 2017 et la campagne « The Truth Is Hard », suivie peu après par la campagne “The Truth Is Worth It” : Fearlessness.

Le quotidien, fort de ses 5 millions d’abonnés, revient aux Oscars après des jours de tempête médiatique autour de Donald Trump et Michael Bloomberg qui ont dépensé 10 millions de dollars chacun pour apparaître dans les encarts publicitaires de la finale du Super Bowl, auquel s’ajoute le problème technique dans l’Iowa et le Sénat qui acquitte Trump (sans grande surprise). Plus la polémique habituelle autour des « Oscars so white » (qui n’a pas manqué cette année encore), le moment semblait opportun pour que le NYT promeut ses reportages d’investigation.

La campagne pour les Oscars 2017 était la première d’une série de publicités de marque réalisées avec Droga5, orientée sur la manière dont le Times réalisait ses reportages : les spots ont d’ailleurs remporté le Grand Prix du film craft des Cannes Lions l’année dernière.

Le New York Times et l’agence Droga5 reviennent avec une nouvelle publicité centrée sur le “projet 1619”, qui réexamine l’héritage de l’esclavage aux États-Unis. La campagne s’inscrit dans le cadre des commémoration du 400e anniversaire de l’arrivée en Amérique (en Virginie notamment) des premiers esclaves, symboles de l’entrée dans l’Histoire des Afro-Américains.

Avec cette campagne, l’actrice, chanteuse et productrice Janelle Monáe devient la première célébrité à apparaître dans une publicité pour le New York Times. Ce film simple, mais puissant, ajoute sa pierre à l’édifice du combat entamé en août dernier par le New York Times avec le lancement du “projet 1619”.

La campagne sera également diffusée sur les réseaux sociaux et dans la presse écrite.

News Scan Book

On gagne toujours à lire la PQR

1

2

3

4

5

Précédent Suivant