Netflix va rouvrir le cinéma mythique Egyptian Theatre à Hollywood

Par Iris M. le 03/11/2023

Temps de lecture : 3 min

Une initiative inattendue pour la plateforme reine du streaming.

Hollywood boulevard accueillera de nouveau les cinéphiles dans l’emblématique Egyptian Theatre après une rénovation approfondie par son nouveau propriétaire, Netflix, en partenariat avec l’American Cinematheque. L’ouverture est prévue le 9 novembre avec la projection du long-métrage The Killer de David Fincher. Ce projet de restauration initié en 2020 a une double mission : revenir sur des modifications antérieures et doter le lieu de la technologie la plus récente avec la projection de pointe, le son Dolby Atmos et des capacités avancées pour les événements en direct. Cette initiative de la part de Netflix représente la deuxième fois que la plateforme rachète un cinéma : l’année dernière, il s’agissait du Paris Theatre, à New-York. Ces deux cinémas représentent un enjeu intéressant pour la plateforme en ligne, lui permettant de préserver un pan de l’histoire cinématographique tout en créant son propre espace pour les avant-premières de films et d’événements.

Le “théâtre” a nécessité des modifications conséquentes, incluant la suppression d’un balcon ajouté lors de rénovations précédentes et la reconstruction de fondations, ajoutant un système d’étanchéité et renforçant les structures aux normes parasismiques actuelles. À l’intérieur, les hautes technologies se marient subtilement avec des éléments patrimoniaux : l’éclairage dissimulé, des matériaux acoustiques autour de l’écran, et des sièges conçus pour réduire le bruit. Le plafond présente un soleil stylisé cachant des conduits d’aération, tandis que les couloirs de la salle arborent un tapis aux couleurs graduelles guidant vers l’écran. La salle peut désormais projeter en toute sécurité des films dont les bobines 35 mm historiques en nitrate inflammable sont réputées dangereuses, une caractéristique rare aux États-Unis, et prévoit un festival dédié à ce format dans les mois à venir.

Les cinéphiles peuvent s’attendre à un programme varié comprenant des classiques en 70 mm tels que Playtime de Jacques Tati et 2001 : A Space Odyssey, ainsi que des événements populaires comme Noir City Hollywood. L’American Cinematheque continuera de proposer jusqu’à 1500 projections par an, y compris des séances spéciales comme la présentation de Scott Pilgrim vs. the World en Dolby Atmos. Le remodelage s’étend également à l’extérieur avec la restauration des fresques en hiéroglyphes et une cour prête à accueillir des événements de grande envergure, fidèle à la tradition du “theatre” qui datait de 1924. Ces efforts de restauration visent à assurer que le Théâtre Égyptien continue de prospérer au cœur de l’industrie cinématographique du 21ᵉ siècle.

Avec cette initiative qui nous donnerait envie de déménager à Hollywood, Netflix renforce à moindres frais – compte tenu de l’échelle de la plateforme – son soutien à l’industrie cinématographique. Voilà une initiative subtile de la part de Netflix, alors que son modèle pourrait apparaitre comme un fossoyeur en proposant majoritairement dans son catalogue des séries diffusées bien loin du grand écran des salles de cinéma.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant