Une campagne écœurante pour… l’égalité salariale entre hommes et femmes

Par Thomas G. le 04/03/2019

Il n’y a pas de sous-métier…

Pour se démarquer dans la publicité, nombreux sont les procédés. Faire ressentir des émotions est l’un de ces procédés les plus répandus car il est redoutablement efficace. Que la publicité soit drôle, triste et même parfois dégoûtante, les spectateurs ont plus de chances d’être interpellés.

, la journée de l’égalité salariale en Belgique, prend la parole d’une drôle de façon avec l’agence . Ayant pour objectif la baisse de l’inégalité salariale entre les sexes, l’organisation met en scène des hommes n’ayant pas peur d’exercer un travail horrible, voire “merdique” en l’occurrence.

Effectivement, le film place les hommes dans des situations de travail embarrassantes, ingrates et totalement écœurantes. La campagne dénonce alors le manque de motivation des hommes pour faire les tâches ménagères, alors qu’elles ne sont pas plus difficiles que leur travail.

Le film de la campagne Equal Pay Day

Dans un pays où 44% des femmes travaillent seulement à temps partiel pour s’occuper de ces tâches, Equal Pay Day invite à rétablir l’équilibre en termes d’implication des corvées. Le directeur de création de Mortierbrigade, Jens Mortier, déclare : “Le film met en scène des situations exagérées, tout comme l’écart salarial entre hommes et femmes est lui-même exagéré”. L’annonceur encourage donc les hommes à prendre leurs responsabilités pour améliorer eux-mêmes la situation. Et tant pis si cela implique de mettre les mains dans le “cambouis”.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant