Pavillon France engage un serial killer pour sa dernière campagne

Par Vincent D. le 05/05/2023 - Agence : LGM&co

Temps de lecture : 2 min

Jeffrey Damour, ramène-nous des glaçons.

Pavillon France voulait mettre en avant la qualité de ses produits de la mer pêchés de manière responsable et durable, tout en valorisant le savoir-faire de ses professionnels. C’est choc fait avec sa dernière campagne “Unusual suspect”. Dans le style pernicieux d’un polar noir, le film digital de 1 min 30 concocté par les équipes de l’agence LGM&co et Solab raconte le parcours lugubre d’une bien sombre recette… Âme sensible s’abstenir.

… Comme un dernier regard à son humanité, ce sinistre personnage singeant Jeffrey Dahmer jeta un dernier coup d’œil dans le reflet de sa lame, puis dans un élan de rage intérieur, broya un à un les membres de sa victime. Cet excès de violence joue ici parfaitement son rôle de catharsis. En prenant toujours soin de sélectionner l’outil de torture adéquat, il découpa, tronçonna et dépeça avec un sadisme morbide, le corps sans vie gisant sur la table d’opération. Une fois qu’il l’eut enfourné, sa figure de marbre, aussi muette qu’une carpe, esquissait un sourire des plus démoniaques. 

Bon, rassurez-vous, derrière cette élaboration macabre se cache en réalité un chef-d’œuvre culinaire. Attendez donc la sonnerie du four pour en avoir le cœur net, le résultat risque bien de vous redonner la pêche…

Maxime, l’acteur d’1,94 m, se glisse, comme un bateau sur l’eau, dans la peau de cet épicurien psychopathique et donne vie à son personnage avec un jeu de corps atypique et un faciès modelable oscillant entre banalité extrême et charisme inquiétant. Björn Rühmann, le réalisateur allemand en charge du projet, est tout de suite tombé sous le charme de l’acteur et de son interprétation.

“Cela fait 6 ans que la marque Pavillon France travaille avec l’agence LGM&co. Et depuis 2017, nous avons toujours essayé d’interpeller les Français pour promouvoir nos messages et valoriser tous les acteurs de la filière […] Cette année, nous avons encore cherché à bousculer les codes et nous jouer des a priori négatifs que ressentent les consommateurs envers les produits de la mer (difficulté de préparation notamment) […] Le but ultime pour nous est de (re)donner envie aux Français de consommer les beaux produits issus de la pêche française.”, explique Caroline Morlot, directrice marketing Pavillon France. 

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant