Hornbach mise sur le fétichisme de la sueur pour le printemps

Par Thomas G. le 20/03/2019

Après le recel de petites culottes…

Quoi de mieux qu’une publicité décalée à l’approche des beaux jours ? , une chaine de magasins de bricolage allemande prend la parole pour célébrer l’arrivée de la saison printanière. Période provoquant un pic de bricolage, la marque se devait de marquer les esprits comme elle sait si bien le faire.

La marque fait alors appel à l’agence pour lui concocter un petit bijou de créativité. Prenant le brief au corps à corps, l’agence crée un film décalé avec un ton aussi amusant qu’écœurant à la fin.

Film Hornbach : l’odeur du printemps

Effectivement, la campagne présente deux scientifiques collectant des t-shirts imbibés de sueurs, avec leur lot d’odeurs qui vont avec. Mais ces t-shirts ne sont pas recueillis au hasard, puisqu’ils appartiennent à différents bricoleurs. Redistribuant ensuite ces vêtements dans un environnement triste et urbain, Hornbach suggère que la seule odeur du printemps, la vraie, est celle des bricoleurs qui commencent leurs travaux aux beaux jours.

Grâce à un film loufoque, l’enseigne risque de créer de l’affectif aux pros du bricolage comme aux bricoleurs du dimanche. Hornbach en profite pour envoyer également un petit pic aux chantres de l’urbanisme galopant. Dans un communiqué, Guido Heffels, directeur de la création de Heimat Berlin, indique qu’il faut « voir l’annonce comme un discours sur l’urbanisation croissante et la dégradation de la qualité de la vie dans les villes ».

News Scan Book

Et de 3 pour le Parfait avec gyro:paris !
Where is Brandon? Brandon is online !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant