Avoir un chien réduit les risques de maladies cardio-vasculaires

Par Jules S. le 13/05/2019

Définitivement le meilleur ami de l’homme.

Vieillissement, sédentarité, isolement social… Nombreux sont les facteurs qui multiplient les risques de maladies cardio-vasculaires. Pour inciter les seniors – et les autres – à augmenter leur activité physique, et ainsi diminuer les risques de maladie, la Fédération française de Cardiologie propose une campagne particulièrement inattendue.

Accompagnée par l’agence Havas Paris Seven, la fédération imagine un film s’appuyant sur un simple constat : adopter un chien, c’est l’assurance de pratiquer tous les jours une activité physique. Le message peut paraître absurde, mais il nous paraît beaucoup plus évident après avoir visionné le film réalisé pour cette opération.

Baptisée #OhMyDog, la campagne cherche à sensibiliser sur l’importance de l’activité physique dans le quotidien des séniors. Quelques années en arrière, la fédération lançait une campagne dans la même veine, afin d’alerter les parents sur les dangers de la sédentarité chez les enfants. La fin du spot livre une information clef : “Avec un chien, vous avez jusqu’à 36% de risques en moins de mourir d’une maladie cardio-vasculaire”. À bien y réfléchir, entre les poils sur le canapé, le « popo » dans l’entrée, et une crise cardiaque, le choix est vite fait. Et quitte à prendre soin de soi, pourquoi ne pas faire une bonne action et adopter un chien à la SPA ?