Google dévoile une IA pour recadrer les vidéos à la verticale

Par Élodie C. le 18/02/2020

Un framework open source baptisé Autoflip.

Le mastodonte américain Google vient de dévoiler le code source d’Autoflip, un nouvel outil qui permet de convertir « intelligemment » n’importe quel format vidéo pour un cadrage parfait et une lecture fluide. L’intelligence artificielle du logiciel analyse les vidéos soumises, repère leur scène principale et les recadre au format souhaité, passant ainsi du 16:9 au format vertical, portrait ou cinemascope. L’IA ne conservant que ce qui est utile à la compréhension de la vidéo. Avec l’explosion de la vidéo et une consommation toujours plus effrénée sur mobile, le format vertical est en train de devenir le nouveau standard des plateformes.

Il est d’ailleurs étonnant que Google ait mis autant de temps à investir le créneau, laissant finalement un peu de répit aux autres acteurs tech. Cette technologie n’est pas une nouveauté en soi puisque plusieurs startups croisées à Dmexco et VivaTech proposent déjà leur propre solution… payante. En novembre dernier, Adobe présentait également Auto-reframe sur Adobe Premiere Pro lors de l’Adobe Max, un outil en tout point similaire qui semblait viser les éditeurs/créateurs de contenus adeptes des réseaux sociaux et leur format stories (de Snapchat à Instagram et Tiktok).

Comme l’explique Mountain View dans un billet de blog, la plupart des vidéos filmées et éditées pour la télévision et le desktop le sont en format paysage, 16:9 ou 4:3, mais la création et la consommation vidéo sur appareils mobiles « ne correspondent pas toujours à l’affichage utilisé pour la visualisation ». Jusqu’ici, c’est le recadrage statique qui était majoritairement employé pour recadrer une vidéo, mais certains éléments peuvent disparaître du champ principal « en raison de la variété de la composition et des styles de mouvement de caméra. Des approches plus personnalisées, cependant, exigent généralement que les curateurs vidéo identifient manuellement les contenus principaux sur chaque image, suivent leurs transitions d’une image à l’autre et ajustent les zones de recadrage en conséquence tout au long de la vidéo. Ce processus est souvent fastidieux, long et source d’erreurs », précise encore Google.

Ce framework open source quant à lui « analyse le contenu vidéo, développe des stratégies de suivi et de recadrage optimales, et produit une vidéo avec la même durée et le rapport hauteur / largeur souhaité ».

Le géant du net propose Autoflip gratuitement pour Android maximisant ses chances d’être proposée et adoptée par une large audience. Android flirte avec les 80 % de parts de marché en France et dépasse les 85 % dans le monde. Une aubaine pour les créateurs de contenus, comme les agences, un peu moins pour les startups qui font désormais face à une lourde concurrence.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant