Le vélo permet-il de soigner les troubles de l’attention ?

Par Louise B. le 21/07/2017

La libération grâce aux deux roues.

En partant du constat qu’entre 3 et 7 % des enfants d’âge scolaire souffrent du TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), l’agence Goodby Silverstein & Partners et la fondation de Specialized, un constructeur de vélo, ont mis en place une campagne intitulée “Outride ADHD”. Ce spot TV met en scène des jeunes qui ne parviennent pas à se concentrer, que ce soit chez eux ou en cours. Voire même à rester assis. Ils finissent par se promener en vélo, à un rythme effréné, en pleine nuit et sont suivis par des projections au mur de loups et de chevaux animés. Les animaux représentent la libération de ces jeunes adolescents qui se sentent piégés voire emprisonnés par leurs symptômes.

À travers ce spot digne d’une bande annonce d’un thriller psychologique, on mesure l’impact négatif du TDAH – souvent pris à la légère – sur les aspects de la vie sociale, affective, scolaire et professionnelle. La fondation promeut les vertus du vélo, jugé particulièrement efficace pour traiter les symptômes de la maladie. Une collaboration engagée de la part du réalisateur Johnny Green et du co-fondateur de l’agence souffrant tout deux hyperactivité.

News Scan Book

La marque employeur du Groupe TF1
Biocoop : le glyphosate, ça va

1

2

3

4

5

Précédent Suivant