La suite choc de la vidéo « une seconde par jour » d’une petite fille réfugiée

Par Léa D. le 11/05/2016

De la misère syrienne à la misère européenne.

C’est une nouvelle campagne au fort potentiel émotionnel que nous livre l’agence londonienne Don’t Panic pour Save the Children. Deux ans après “Most Shocking Second a Day Video”, ce nouveau film intitulé “Still The Most Shocking Second A Day” porte bien son nom. On retrouve cette même petite fille, avec deux ans de plus. L’histoire commence dans un pays qui a tout de l’Angleterre… en plein conflit syrien. Notre triste héroïne devient alors réfugiée et part pour un voyage incertain dont on connaît déjà tout via les médias : le bus, le train, le bateau des passeurs, les courses à travers champs (à 1:15, la scène d’une journaliste faisant tomber un réfugié est là), la séparation avec la famille, les médecins, les camps de réfugiés, les personnes bienveillantes et celles qui le sont moins. La vidéo se termine comme la précédente avec l’anniversaire de la jeune fille. On lui demande de faire un voeu. Cette petite fille qui a tout perdu lève ses grands yeux bleus à la caméra. Le message est clair.

Un film qui prend aux tripes, inspiré d’histoires vraies. En nous montrant avec force l’impact du conflit sur des vies humaines, l’ONG “Save the Children” continue d’éveiller les consciences sur la situation des réfugiés en Europe. #‎savechildrefugees

Le précédent film


Crédits

  • Annonceur :
  • Agence : Don’t Panic London
  • Pays : Global
  • Publication/diffusion : Mai 2016

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant