Un film d’horreur pour sensibiliser au don d’organes

Par Aude M. le 29/11/2016 - Agence : DDB Paris

Dans les bois, personne ne vous entend crier.

Dans le contexte de l’évolution de la réglementation sur le don d’organes et de tissus, l’Agence de la biomédecine renouvelle son discours à destination des jeunes et lance en collaboration avec DDB Paris, son nouveau film intitulé « Déjà-vu 2 ». Cette année, le célèbre réalisateur Steve Rogers a décidé de caricaturer les films d’horreur américains. Le film se présente sous forme de bande-annonce parodique retraçant les mésaventures d’une jeune fille croisant le chemin d’un serial killer. Du caractère naïf de l’héroïne, en passant par ses réactions ou encore, ses choix et les différentes situations… le scénario du film reprend tous les codes des films d’horreur.

En 2015, l’Agence de la biomédecine avait déjà confié à Steve Rogers la réalisation du film « The man who died the most in movies ». Déjà-vu 2 a pour objectif de continuer à sensibiliser les 15-25 ans sur un sujet sérieux qui jusqu’alors les intéressait peu. Il sera diffusé en ligne et au cinéma.

Crédits

News Scan Book

La nouvelle identité de Vizeum
Okay relève tous vos défis

1

2

3

4

5

Précédent Suivant