Pourquoi cette agence a imposé des cours de danse classique à tous ses créatifs ?

Par Isadora L. le 02/09/2022

Temps de lecture : 2 min

« Vous avez oublié la danse dans vos timesheets ».

La créativité est un muscle qui s’entretient comme les autres, et cette agence danoise l’a bien compris. Après un afterwork chez &CO, Ole Bager Hoffmann (directeur créatif) et Peter Dinesen (directeur artistique) se sont demandé comment l’agence pouvait stimuler la créativité de ses équipes, négativement impactée au sortir de la pandémie.

La solution trouvée à cette problématique, aussi loufoque soit-elle, est de donner des cours de… danse classique, tous les vendredis après-midi. Oui, les talents de l’agence étaient invités à déserter leurs bureaux pendant leurs heures de travail pour rejoindre un chorégraphe professionnel. Mais il y avait un enjeux derrière tout cela : une représentation publique de ballet à la fin du stage – il leur fallait bien une carotte – et un soupçon de pression – au bout du bâton.

Le jour de la représentation (au théâtre Pantomime, dans les jardins de Tivoli, au Danemark) la salle comptait une centaine de spectateurs, suscitant à la fois agitation, adrénaline et tension chez les nouveaux danseurs en herbe. Hoffmann n’a d’ailleurs « jamais été aussi nerveux de sa vie », comme il l’a avoué au média AdWeek. Une idée osée, qui a pu sortir les créatifs de leur zone de confort, provoquant chez eux – nous l’imaginons – excitation et motivation au cours des derniers mois.

Ces dernières années – particulièrement après les confinements successifs – la pratique d’activités sportives et autres exercices Self Care en entreprise se sont peu à peu démocratisés en Europe. En plus de pouvoir éveiller la créativité, ce concept peut permettre aux salariés de resserrer les liens avec leurs collègues, avec qui paraît-il, ils prendraient moins le café qu’avant.  

News Scan Book

Australie.GAD remporte Brico Dépôt

1

2

3

4

5

Précédent Suivant