Drive-to-store : le display mobile serait plus efficace que la publicité radio ou TV

Par Jules S. le 25/04/2019

Ça ne va pas plaire aux médias historiques.

Cette année encore, BVA Limelight publie son étude de l’écosystème des médias en France, l’Observatoire des Régies. De nombreux décisionnaires du côté des agences médias et des annonceurs ont été interrogés afin d’identifier les dernières tendances des médias online et offline.

Pour la première fois en France, l’Observatoire des Régies intègre à son étude un volet dédié à la génération de trafic en magasin : le drive-to-store. Cette initiative a pour but de montrer l’impact de ce procédé, et l’investissement qu’il représente dans le budget média des marques.

En effet, à la question « Mettez-vous déjà en œuvre ou avez-vous prévu de déployer des campagnes de génération de trafic en point de vente ? », 66% des agences médias répondent favorablement, avec un total de 74% parmi les indépendantes. Du côté des annonceurs, 47% confirment déployer ou vouloir déployer des campagnes drive-to-store en 2019. Un pourcentage qui passe à 57% pour le Top 100 des annonceurs avec les plus gros budgets médias en France.

Au niveau des supports de communication, on remarque que pour les agences médias comme pour les annonceurs, le mobile est le média privilégié des opérations de drive-to-store, devant la TV et la radio. Le « mobile-to-store » bouleverse en quelque sorte la génération de trafic en magasin. Selon Nicolas Rieul, Global Chief Strategy & Marketing Officer de S4M, “ “Avec la géolocalisation des smartphones, le mobile bouleverse le drive-to-store parce qu’il rend possible la mesure en temps réel, le calcul du ROI et l’apport quotidien en clients additionnels. […] Les mesures de performances en temps réel apportées par le mobile sont devenues indispensables pour baisser au maximum le coût d’une visite incrémentale.”

Cependant, le ROI des campagnes drive-to-store a pendant longtemps semblé difficile à calculer en temps réel. C’est pourquoi S4M a créé un outil capable de calculer le retour sur investissement des campagnes de drive-to-store. Une manière pour la firme de prévoir et d’assurer un nombre précis de visites incrémentales engendrées par la campagne.

News Scan Book

La nouvelle identité de Mövenpick
Cahier de tendances : L'influence

1

2

3

4

5

Précédent Suivant