Pornhub sauve les objets du quotidien pris pour des sextoys

Par Élodie C. le 02/10/2020 - Agence : BETC Paris

Temps de lecture : 2 min

Not my zob.

En 2019, Pornhub voulait sauver les abeilles, aujourd’hui la plateforme de films pour adultes revêt une nouvelle fois sa cape de superhéroïne pour venir en aide à certains objets du quotidien et légumes du potager dont la forme phallique ou vulvique les détourne de leur fonction première pour être utilisés à des fins sexuelles.

Et aujourd’hui, ils en ont gros sur la patate. Carotte, chaussettes, concombre, mais aussi brosse à dent électrique et tarte aux pommes, ils chantent leur blues dans la nouvelle campagne de Pornhub, Not my Job, conçue par BETC Paris et mise en images par la photographe et réalisatrice française Alice Moitié (représentée par Iconoclast) pour le lancement de la nouvelle gamme de sextoys de la marque.

Sur une reprise de Blood Hound Gang, The Bad Touch, ces objets détournés proclament ainsi : « It’s not our job, baby, please don’t use us to get off! It’s the type of dirty work Pornhub’s sex toys should take care of. » (« Ce n’est pas notre travail, bébé, s’il te plaît, ne nous utilise pas pour te masturber ! C’est le genre de sale boulot dont les sextoys de Pornhub devraient s’occuper. ») À la fin du film, au moment où le carton Pornhub est livré et déposé sur la table, la carotte s’exclame, la voix remplie d’émotion : « Nous sommes sauvés ! »

Tous les objets présents dans le film font partie d’histoires vraies débusquées sur la toile. Certains se rappellent peut-être la comédie américaine American Pie sortie en 1999 et la scène de la fameuse tarte aux pommes qui a donné son nom au film ? Dedans, il était déjà question de chaussettes, de nourriture donc, et même de flûte en stage d’été.

La campagne se poursuit en ligne sur une page dédiée : Pornhub met ainsi au défi les utilisateurs de trouver d’autres objets « que vous ne devriez pas utiliser pour du sexe » parmi les 250 sélectionnés par la marque afin d’obtenir des codes promo pour d’acquérir l’un des sextoys de la nouvelle gamme. « Chaque objet ne peut être proposé qu’une seule fois, et plus l’objet est bizarre, plus la promotion est importante (jusqu’à 30% de réduction). Bonne chance et bon courage ! », peut-on ainsi lire.

« Nous avons fait une quantité incroyable de recherches pour ce projet », a expliqué le Global Creative Director de BETC, David Martin Angelus. « Nous avons scanné des centaines d’articles et de forums en ligne pour trouver les objets les plus fous qui avaient été utilisés comme jouets sexuels. C’est incroyable ce avec quoi les gens font l’amour quand il n’y a pas de sextoy à portée de main, surtout dans le climat actuel de confinement ».

News Scan Book

Personne ne parle de Heetcherisation

1

2

3

4

5

Précédent Suivant