Bouygues Telecom devient Bhuitres Telecom pour faire la paix avec les ostréiculteurs

Par Élodie C. le 16/11/2020 - Agence : BETC Paris

Temps de lecture : 2 min

Un film de Noël difficile à digérer.

C’est une histoire mal engagée qui finit en happy end. Tout a commencé lorsque Bouygues Telecom a dévoilé son film de Noël dans lequel le cousin rapporte toujours des huîtres pour ce repas de fête au grand désespoir du reste de la famille puisque tout le monde tombe malade. Chacun l’interprétera comme il veut, manque de fraîcheur ou recette approximative, quoi qu’il en soit, l’huître de la discorde venait d’éclore. Ni une ni deux, des ostréiculteurs de la ria d’Etel (Morbihan) se rendent devant une boutique de l’opérateur à Lorient pour y déverser des kilos de coquille d’huîtres afin de protester contre ce film qui porte atteinte à leur activité déjà touchée par la crise économique et sanitaire.

Le nouveau film

Gêné aux entournures, Bouygues Télécom fait acte de contrition, s’excuse, modifie légèrement la voix off de son film (les huîtres ne sont plus en cause, seule l’extrême appétence du cousin pour ce met typique des fêtes est pointée du doigt) et lance une opération inédite et insolite devant la fameuse vitrine de la boutique de Lorient, et ce, en quelques jours à peine avec le concours de BETC Paris, l’agence SOVAGE et Atelier Downtown. L’opérateur a invité les ostréiculteurs à venir vendre leurs huîtres sur le perron de la boutique et s’est rebaptisé Bhuitres Telecom pour l’occasion. Les badauds pouvaient ainsi bénéficier d’une offre exceptionnelle, « Une bourriche d’huîtres achetée, une coque (de téléphone) offerte », qui ne manquait pas d’humour.

Coup de génie de Olivier Aumard. En 24h Atelier Downtown a refait la devanture du magasin de Lorient qui avait été…

Publiée par Franck Annese sur Samedi 14 novembre 2020

C’est ce qu’on appelle un cas d’école en com’ de crise. La paix des braves est actée. Une Happy End digne d’un film de Noël.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant