Même imprimées en 3D, les armes à feu tuent pour de vrai

Par Thomas G. le 10/05/2019

Ce ne sont pas des jouets en plastique.

Comme abordées dans la campagne de March For Our Lives, les fusillades dans les établissements scolaires ne faiblissent pas aux États-Unis. Cette fois-ci, l’association fait le lien entre l’augmentation de ces violences et la disponibilité des armes en impression 3D.

Imaginée par l’agence , la campagne présente des scènes d’horreur, de celles que l’on vit lors d’une fusillade de masse : avoir le visage déformé par la terreur, se barricader derrière une porte, sauter par une fenêtre… Ces scènes sont conçues en impression 3D pour dénoncer l’ampleur du danger que représentent les armes fabriquées par ce procédé.

Grâce à un film poignant, Stop Handgun Violence espère sensibiliser les politiques du pays afin de mettre en place de nouveau décret sur la réglementation des armes à feu, en prenant modèle sur le Massachusetts, dont la réglementation (en vigueur depuis 2000) est la plus stricte sur le sujet.

Film de Stop Handgun Violence

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant