Apple met en images le tracking publicitaire dans un spot angoissant

Par Elliot D. le 01/06/2021

Temps de lecture : 3 min

Harcèlement de rue.

Il y a un an, lors de sa conférence WWDC, Apple annonçait le futur iOS 14 et ses nouvelles fonctionnalités. L’une d’entre elles n’était pas passée inaperçue dans le secteur du marketing digital : la fonctionnalité App Tracking Transparency (ATT). 

Récemment lancée avec la mise à jour iOS 14.5, l’ATT permet notamment aux utilisateurs de choisir si les applications de votre iPhone (dont les services tiers sur Internet) peuvent collecter ou non vos données. 

Afin de mettre en images cette nouvelle fonctionnalité et d’expliquer son fonctionnement à ceux qui pourraient ne pas l’avoir compris, Apple a lancé fin mai une publicité troublante qui présente l’iPhone comme le champion incontesté de la protection de la vie privée. Un grand succès puisqu’elle comptabilise plus de 11 millions de vues sur YouTube. 

Elle commence commence dans un café où un jeune homme appelé Felix prend un café. Alors qu’il monte dans ce qui semble être un VTC, le barman le suit et donne sans hésitation le prénom et la date de naissance de Félix au chauffeur. Au cours de sa journée, Felix passe dans une banque ou des personnes qui le suivent épient ses comptes, et au fur et à mesure de son avancée, c’est bientôt une foule de personnes qui le suit jusqu’à son domicile, fouilles ses affaires, notent ses moindres gestes. Une situation embarrassante au départ qui devient bientôt étouffante. 

Finalement, Felix prend son iPhone et active la fonction ATT pour une de ses applications. Il choisit l’option « Demander à l’application de ne pas suivre » et son inquiétant entourage disparaît comme par magie. Vous l’aurez compris, cette publicité est une métaphore de la manière dont une application peut transmettre les données personnelles d’une personne. Un phénomène invisible qui n’inquiète pas grand monde dû à son côté virtuel, mais qui devient bien plus angoissant lorsqu’il est réel. 

Mise à jour du 2 juin 2021 :

Apple vante ainsi les mérites de son iPhone, censé être le plus sûr des smartphones pour la protection des données personnelles des utilisateurs. Néanmoins, l’IAB France (association regroupant l’ensemble des acteurs de la publicité digitale) rappelle tout de même que si Apple vous protège des applications de vôtre iPhone , personne ne vous protège d’Apple.

L’association parodie ainsi la publicité de la marque à la pomme en introduisant parmi les inquisiteurs le visage de Tim Cook, successeur de Steve Jobs à la tête d’Apple ainsi que l’astérisque « *Except for Apple »

Dans son interview en avril dernier, le président de l’IAB France Nicolas Rieul nous expliquait d’ailleurs les dangers des entreprises qui, comme Apple, peuvent imposer leur vision : “Je parle ici des plateformes structurantes et de sujets comme l’App Tracking Transparency (ATT) d’Apple qui, fort de sa position de première valorisation boursière et de son milliard d’iPhone présents dans le monde, peut agir aussi bien en législateur privé qu’en régulateur. Il ne faut pas sous-estimer les dangers pour la souveraineté et la démocratie que font courir ces gatekeepers en imposant leur vision au reste de la société et leur modèle à leurs concurrents.”

News Scan Book

Site e-commerce omnicanal dans l’automobile
Le meilleur de Big Youth, en 1min30 🎬
Se révéler au Grand Air

1

2

3

4

5

Précédent Suivant