Amazon se lance dans la distribution d’échantillons gratuits grâce à la data

Par Élodie C. le 09/01/2019

Vous allez recevoir ce produit désiré que vous ne soupçonniez pas.

Le géant du e-commerce déploie une nouvelle stratégie publicitaire basée sur sa gigantesque base de données. Une stratégie publicitaire qui n’est pourtant pas nouvelle, mais pourrait réunir le meilleur des (deux) mondes numériques et physiques.

Actuellement, les géants du web usent (et abusent ?) des données collectées sur leurs plateformes pour revendre des profils consommateurs à des annonceurs. Ces derniers proposent ensuite des publicités ciblées aux utilisateurs. Google, et surtout Facebook (92%), réalisent ainsi le gros de leur chiffre d’affaires grâce à ces revenus publicitaires.

Désormais, utilisera ces données pour envoyer des échantillons de produits gratuits à un segment de consommateurs, rapporte Axios. Évidemment, des produits « ravissants et utiles » qu’ils seront le plus susceptibles d’acheter. La firme commence à déployer cette nouvelle stratégie aux États-Unis et s’en explique sur une page dédiée.

« Amazon vous aide à découvrir des produits que vous pourriez aimer en vous envoyant des échantillons GRATUITS provenant de marques nouvelles et établies. Comme les recommandations Amazon, mais en vrai, donc vous pouvez tester, sentir, toucher et goûter les derniers produits. Il n’y a pas d’obligation d’acheter ou de commenter les produits reçus et vous pouvez vous désinscrire à tout moment », explique Amazon.

En effet, il suffit de se rendre des les paramètres du compte et décocher la case correspondante pour refuser de participer à ce programme. Les consommateurs sélectionnés recevront quant à eux des échantillons sur la base de leur historique d’achat. Tous les clients Amazon sont concernés, Prime ou non, et l’éventail des produits référencés rassemble aussi bien des produits alimentaires, des produits de beauté, d’hygiène et de bien-être, mais aussi des produits ménagers, ainsi que des produits d’alimentation pour animaux.

Cette nouvelle stratégie intervient alors qu’Amazon récupère peu à peu des parts de marchés à Google et Facebook qui dominent encore très largement la publicité en ligne. Un règne ponctué de nombreux scandales autour de la confidentialité des données de leurs utilisateurs. Amazon de son côté à l’avantage d’avoir une base de données phénoménale couplé à un important réseau de distribution, quasi en temps réel. Un service qui pourrait se révéler beaucoup plus efficace et apprécié que les publicités ciblées. Aux États-Unis, un produit en ligne sur deux est désormais acheté chez Amazon (eMarketer), ce programme pourrait être une aubaine pour les marques et annonceurs : d’après le cabinet Survata, 49% des recherches de produits sur le web commencent sur Amazon, et 90% des recherches se transforment en un achat.

Ce n’est pas la première fois qu’Amazon teste ce type de programme (Amazon Prime Sample) et l’envoi d’échantillons. À ceci près qu’ils n’étaient pas gratuits : les clients Prime payaient pour recevoir un échantillon, puis recevaient ensuite un code promo pour acheter le produit reçu à prix réduit.

Si la France n’est pas (encore ?) concernée, le terrain semble propice puisque quelques années après son arrivée, Amazon est déjà le leader du e-commerce dans l’Hexagone, avec une part de marché estimée à 18,9% par Kantar Worldpanel.

News Scan Book

 Campagne TV Madrange
FDJ lance sa social room
Diabeloop : Rock Your Diabetes

1

2

3

4

5

Précédent Suivant