Les 3 meilleures pubs de 2013, selon Ludivine

Par Ludivine D. le 30/12/2013 - Agence : DDB Paris

imgludi

Pour célébrer la fin de l’année, nous vous offrons une sélection des pubs de 2013 qui ont marqué chacun des rédacteurs de la Réclame. Aujourd’hui, place au top 3 de Ludivine.

Come4

The Lover – Agence

Come4 est une organisation dont le site pornographique sert à financer des projets éthiques. Ce premier spot intitulé The Lover, ne vise pas à communiquer sur leur service, mais sur la vision de Come4 : changer le regard sur le sexe. Que l’on soit d’accord ou pas avec l’idée défendue par cette pub, celle-ci ne peut vous laisser indifférent. Les corps dans l’apesanteur du plaisir, une musique onirique : la réalisation est à couper le souffle. Pour l’anecdote, cette campagne a frôlé le Grand Prix Craft des Cannes Lions en 2013. Mais les jurés ne voulaient pas primer une réalisation faisant l’apologie de la prostitution.

Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

Leon

Léon Vivien (Facebook 1914) – Agence

Avec 27 prix, c’est l’une des campagnes françaises les plus primées de l’année. Pour promouvoir le Musée de la Grande Guerre de Meaux, l’agence DDB Paris a inventé un personnage de la première Guerre Mondiale racontant son quotidien sur Facebook. En direct des tranchées. Entre pratiques numériques d’aujourd’hui et documents d’époque, l’agence a réussit à créer de la proximité avec un inconnu mort il y a près d’un siècle. Une campagne au dispositif technique simple, faisant la part belle à un contenu particulièrement travaillé, émouvant, et juste. La portée de cette opération a été telle qu’un livre vient d’être édité, faisant suite à la demande des fans et d’enseignants.

Le frigo radar automatique

Les frigos radars – Agence

Afin d’inciter les automobilistes à la prudence, la Lettonie avait décidé d’installer 160 radars. Malheureusement, seuls 17 virent le jour. L’agence Mooz décida donc de faire appel à la contribution citoyenne. Les lettoniens ont reçu un mode d’emploi permettant de transformer les vieux frigos et TV en radars automatiques. Bien que ces derniers ne permettent pas de calculer la vitesse des voitures, la ressemblance est frappante. Au point de les faire ralentir. Cette campagne, qui est plus probablement une démonstration d’agence qu’une véritable opération, est brillante. Elle permet l’implication des citoyens dans la sécurité routière, tout en permettant le recyclage d’encombrants.

À lire également : le top 2013 d’Antoine et celui de Xuoan.

News Scan Book

À l’heure du lait
Bouchara, décocorico !
Prospective 2020

1

2

3

4

5

Précédent Suivant