Dove s’en prend aux retoucheurs photo

Par Natacha H. le 05/03/2013

Temps de lecture : 2 min

Dove Thought Before Action

Ogilvy Toronto, agence historique de Dove, choisit de s’attaquer aux responsables de notre perception de la beauté : les retoucheurs photo.

Depuis de nombreuses années maintenant, axe sa communication sur la « vraie beauté » et l’estime de soi. La volonté de la marque est d’aider les femmes à se sentir belles et bien dans leur corps. Mais en 2013, Dove décide de prendre un tout autre tournant pour atteindre cet objectif : les femmes sont les victimes des diktats de la beauté imposés par les retoucheurs photos, les graphistes et les directeurs artistiques, c’est à eux qu’il faut s’en prendre !

À l’aide de son agence Ogilvy Toronto, la marque a donc piégé ces derniers, en diffusant de faux plugins Photoshop sur la toile. À la grande surprise des retoucheurs, cette extension n’embellit pas les tons chair des modèles, mais annule toutes les retouches pour laisser réapparaître l’image originale, accompagnée du message : « Ne manipulez pas nos perceptions de la vraie beauté ».

Un angle malin qui ne touche pas directement la cible de la marque, mais se place en amont de celle-ci, pour mieux la séduire.

Pub Dove : Thought Before Action [Vidéo]

[jwplayer config=blogoplayer file=http://cdn.lareclame.fr/video/dove-thoughtbeforeaction.mp4 image=https://lareclame.fr/wp-content/uploads/2013/03/dove-thoughtbeforeaction-player.jpg]

Crédits

News Scan Book

Krys : La confiance vous va si bien
Sosh Show x KEWL

1

2

3

4

5

Précédent Suivant