Go Forth : Levi’s l’idéaliste

Par Nathan B. le 07/08/2012

Aujourd’hui les tendances publicitaires sur la cible jeune tendent vers un discours rebelle voire libertaire. Levi’s avait marqué avec son Go Forth. La marque revient aujourd’hui avec une nouvelle campagne moins réussie.

Dans notre nouvelle société, les marques ont longtemps cherché un nouvel angle d’approche auprès des jeunes. L’une des premières marques a avoir touché juste fut Diesel avec « Be Stupid ». Puis est arrivé Levi’s et son Go Forth. Cette campagne reprenait le poème de Charles Bukowski, The Laughing Heart en y mêlant des images de rébellion et de liberté. Cet été, Levi’s remet le couvert pour présenter sa nouvelle collection.

Cette campagne présente de jeunes actifs qui tous les jours s’habillent pour aller travailler. Le message : vous pouvez changer les choses, même à votre niveau. La réalisation est plutôt réussie mais là où le bas blesse, c’est le texte écrit par le concepteur rédacteur. Il est évident qu’il est difficile de faire mieux que Charles Bukowski, cependant le poème de ce nouveau spot est faible. On a l’impression que l’auteur cherche à se convaincre lui-même par des répétitions et autres lourdeurs. Le tout vient enfin mélanger la mode et un certain idéalisme de la jeunesse.

Pub Levi’s : Go Forth 2O12 [Vidéo]

Nous découvrons donc cette nouvelle campagne avec une pointe de déception. La réalisation est pourtant intéressante mais le texte au centre du spot manque de relief et ne sonne pas juste. On ressent une réelle confusion entre ces deux notions sur lesquelles joue Levi’s : la mode et l’idéalisme de la jeunesse.

Crédits

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant