PETA distribue des manteaux de fourrure aux réfugiés syriens

Par Sarah G. le 16/12/2015

Des poils pour les réfugiés à poil.

L’association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) est habituée aux actions choc misant sur le trash et le sexe pour marquer les esprits. Mais ici, l’association agit dans le but d’aider les réfugiés syriens et non plus les animaux. Tous les ans, l’association collecte des manteaux de fourrures auprès des personnes voulant s’en débarrasser à cause de la cruauté de leur mode de fabrication. Une fois marqués pour éviter leur revente, ces manteaux sont distribués auprès des réfugiés aussi bien à Calais que directement en Syrie. Prévoyant un hiver vigoureux, PETA ne souhaite pas que ces animaux soient morts pour rien : il est impossible de leur redonner vie, mais il est possible de sauver celle de quelques humains dans le besoin. L’association n’est cependant pas à son coup d’essai puisque ce genre d’opérations a déjà été mis en en place auprès de SDF au Royaume-Uni.

Avec cette initiative, PETA change de ton pour sa communication. Elle n’utilise plus le levier de la culpabilité, mais bel et bien celui de l’entraide tout en précisant qu’elle n’encourage en rien le port de fourrure. Le grand écart entre le grand luxe ici déclassé et la condition des migrants syriens est néanmoins vertigineux.

peta-refugies-1

peta-refugies-2

Crédits

  • Annonceur :
  • Pays : Global
  • Publication/diffusion : Décembre 2015

News Scan Book

Stoli : Loud and Clear
Le nouveau blog d’Eficiens

1

2

3

4

5

Précédent Suivant