Taco Bell compare McDonald’s à une dictature

Par Ludivine D. le 25/03/2015

Taco Bell dévoile la campagne « Breakfast Defectors » pour le lancement de son petit déjeuner. Truffée de références, celle-ci s’attaque au leader historique.

Dans la Routine Republic, dictature à mi chemin entre 1984 d’Orwell et Hunger Games, les jours se ressemblent. Même routine, même petit déjeuner, même sourire. Ce message, dégainé par les haut-parleurs, semble se répéter sans fin tous les matins. Dans ce monde gris fait de béton, les soldats clowns s’assurent que tout le monde reste dans le rang. Mais au milieu, 2 jeunes décident de s’échapper, pour rejoindre la résistance au logo hexagonal. Où le petit déjeuner est plus joyeux, libre et moins routinier.

https://www.youtube.com/watch?v=kuap4wIGSLg

Avec ce spot au craft soigné, l’enseigne de fast-food s’assure de parler aux fans de Hunger Games, tout en réveillant leur instinct de rébellion. Multipliant les attaques contre McDonald’s – les soldats à l’image de Ronald, les toboggans tubes, la piscine à boules… – Taco Bell se place comme l’emblème de la contestation. Le logo Defect est le dessin simplifié du pliage des emballages de la marque, tandis que la cloche du village de la liberté est le symbole de Taco Bell.

L’opération se poursuit en digital avec le site breakfastdefectors.com où vous pourrez rejoindre la résistance en accomplissant diverses missions.

Crédits

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant