KFC offre des repas lors des pannes des réseaux sociaux

Par Jennifer M. le 08/09/2015

La campagne “Don’t panic man” s’adresse aux accros des médias sociaux, pour tenter de créer chez eux une nouvelle addiction. La dépendance au KFC !

Suite aux pannes de Facebook et d’Instagram survenues en janvier dernier, KFC Roumanie surfe sur la panique qu’occasionne l’incapacité d’accéder à son compte personnel sur les médias sociaux. Sur le ton de l’ironie, la vidéo de promotion présente l’impact mondial d’un “social crash”. La breaking news interrompt alors le journal télévisé, supplante le traitement des autres informations et nécessite l’intervention d’experts sur les plateaux pour analyser les conséquences à long terme.

Heureusement, KFC prend la situation en main avec un site qui vérifie en temps réel si les réseaux sociaux fonctionnent. Dans le cas contraire un repas est offert à tous ceux qui daigneront se déplacer jusqu’à un KFC. La promotion se terminant une fois les choses revenues à la normale.

Les résultats ont été au rendez-vous, puisque lors du 1er mois de la campagne, KFC a pu profiter des pannes de Tinder (2 fois), Twitter, iTunes et Yahoo Mail. Ce qui a permis d’offrir des milliers de repas pendant les “Social Media Outage Days“, et d’augmenter la fréquentation des restaurants de 30%.

https://www.youtube.com/watch?v=q0HQfMtrtjs

Crédits

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant