Pour McDonald’s la soixantaine se fête sans ligne éditoriale

Par Laura D. le 07/01/2015

Quel brief pour les 60 ans d’un poids lourd de l’économie mondiale et de la communication ?

La plus grande chaîne de fast-food au monde a confié les festivités de sa soixantaine à l’agence Thjink. Alors nostalgie ou optimisme débridé : finalement, doit-on vraiment choisir ? La réponse est définitivement non pour le rejeton de Leo Burnett Allemagne qui nous présente 2 spots TV aux antipodes l’un de l’autre. Mais au vu de la qualité de ces réalisations, il faut avouer que le choix est en effet plus que délicat.

Si vous êtes plutôt mélancolie, souvenirs d’enfance et fondamentaux, les deux plus célèbres clowns du monde seront ravis de vous ouvrir les portes de leur monde. Oleg Popov et Ronald nous offrent dans ce premier spot un moment d’émotion et de complicité aussi touchant que le clin d’œil d’un clown triste. « Qui fait le bonheur des autres ne vieillit jamais. »

Pour les plus fougueux, McDonald’s a prévu un cocktail explosif où la frite se trempe dans le Sunday et où l’on vient chercher son McDrive à cheval. Cette folle réalisation met à l’honneur l’emblématique burger 1995 de la marque.

Ce parti-pris, en total décalage avec la communication de McDonald’s en France, est aussi rafraîchissant qu’appétissant. Un spot dans lequel la signature « Venez comme vous êtes » prend néanmoins tout son sens.

Crédits

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant