Êtes-vous sûrs de vouloir rejoindre le réseau wifi d’Amnesty International ?

Par Ludivine D. le 03/10/2014

Comment sensibiliser et récolter des signatures quand on manque de présence physique pour démarcher ?

Lors d’un important festival en Pologne, Artegence et Amnesty International ont mis en place un routeur baptisé WeFree permettant de se connecter à Internet. Une fois les conditions d’utilisations acceptées – que personne ne lit – l’internaute apprenait qu’il venait de signer les aveux d’un crime. Comme des milliers d’innocents à travers le monde signant sous la torture des aveux les exposant à la prison ou à la mort.

Piégés et sensibilisés, les internautes ont alors pu signer en masse depuis leur mobile. Ce beau « hack » a permis à Amnesty International de récolter plus de 8000 signatures pour sa pétition, sans réelle présence physique lors du festival.

Crédits

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant