La une des malades d’Alzheimer

Par Frédérique R. le 21/08/2014

Temps de lecture : 1 min

L’agence Publicis (Skopje, Macedoine) imagine une campagne de sensibilisation aux signes précurseurs de la maladie d’alzheimer ultra efficace pour le National Neurological Institute.

Un des premiers signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer est qu’on se souvient des événements éloignés dans le passé, mais beaucoup moins des événements proches. C’est un symptôme qui passe souvent inaperçu parce que la plupart des gens pensent que perdre la mémoire est normal lorsqu’on vieillit. Pourtant, identifier les symptômes avant qu’il ne soit trop tard est clé dans le traitement de la maladie. C’est ce point que Publicis met en avant dans sa campagne de sensibilisation pour le National Neurological Institute.

L’agence a interviewé des malades d’Alzheimer et a réalisé des unes sur la base des événements dont ils se souvenaient. Le résultat étant en total décalage avec le présent, le message se révélait : ces news passées sont le présent des malades d’Alzheimer, car ce sont les seules dont ils se souviennent. Déployée en print et en TV, cette campagne a touché 68% de la population (source Nielsen media research) et généré une augmentation des consultation de 215% le mois suivant sa diffusion.

Crédits

News Scan Book

Un collectif renforcé pour Dagobert !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant