Avec ce « préservatif numérique » vous pouvez sexter en toute sécurité

Par Mathilde O. le 29/11/2019

Un filtre anti “revenge porn”.

Tendance de plus en plus répandue ces dernières années, le sexting peut pourtant être dangereux : le revenge porn fait de nombreuses victimes. Il suffit d’envoyer une photo osée à quelqu’un en qui il ne fallait pas avoir confiance, et vous voilà nu.e sur Internet.

Pour lutter contre ce phénomène, l’opérateur flamand Telenet et son agence Wunderman Thompson Belgium ont développé l’application .condom. Comparée à un “préservatif numérique”, elle permet de rendre le sexting plus sûr. Elle offre plusieurs fonctions, comme un filigrane sur les photos avec les données du destinataire, pour qu’il réfléchisse à deux fois avant de les diffuser. Elle peut également rendre flous automatiquement les visages et elle propose également des filtres vidéo pour rendre les captures d’écran plus difficiles.

Les jeunes ont été ciblés pour le lancement de l’app avec des vidéos diffusées sur Instagram et Youtube, libérant la parole autour des sextos, notamment avec un jeune homme parlant de son aubergine (le légume bien sûr). Les adultes quant à eux reçoivent des explications plus approfondies sur le principe et les dérives de cette pratique sur Facebook, et comment les éviter.

Cette application est la deuxième, après Phub’d!, à entrer dans le cadre du #TelenetGo, une initiative pour montrer que la technologie embellit la vie. Effectivement, Telenet veut permettre aux utilisateurs de tirer le meilleur parti des écrans. Avec .condom, l’opérateur permet de sécuriser le sexting, et d’apporter une solution au problème de diffusion de photos intimes.

Par ailleurs, Child Focus, la Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités, aide .condom en faisant office de centre d’expertise pour les jeunes qui ont des questions ou des problèmes liés au sexting.

News Scan Book

Osez les produits tripiers
Le Fabuleux Noël de Picard

1

2

3

4

5

Précédent Suivant