Et si les pubs cultes devenaient des livres ?

Par Léa D. le 26/04/2016

Le monde de la publicité ne cesse d’inventer des histoires. Bien trop courtes ?

Littérature et publicité font historiquement bon ménage, avec des auteurs tels que F. Scott Fitzgerald et Salman Rushdie qui ont débuté comme concepteurs-rédacteurs en agence. Et si on aidait aujourd’hui des CR à devenir eux aussi des auteurs de livres ? Voilà l’objectif de la compétition de littérature britannique “Winston Fletcher Fiction Prize”. Le brief ? Être concepteur-rédacteur et écrire une nouvelle de 4000 mots.

Pour faire la promotion de ce prix, des livres ont été imprimés avec une couverture inspirée des plus grands succès publicitaires : le 1984 d’Apple par Lee Clow, le Got Milk de Jeff Goodby ou encore le Dumb Ways To Die de John Mescall. À chaque fois, le même titre, « Title Goes Here », et une succession de pages vierges invitant à imaginer ce que pourraient être les livres inspirés de ces histoires publicitaires.

On appréciera la qualité de réalisation des couvertures, constituant un habile support de communication pour un prix. De quoi se rappeler que la publicité ne cesse de se nourrir de l’art, et inversement ?

title-goes-here-1

title-goes-here-4

title-goes-here-2

winston-fletcher-fiction-prize-8

winston-fletcher-fiction-prize-7

winston-fletcher-fiction-prize-6

winston-fletcher-fiction-prize-5

winston-fletcher-fiction-prize-4

winston-fletcher-fiction-prize-3

winston-fletcher-fiction-prize-2

winston-fletcher-fiction-prize-1

winston-fletcher-fiction-prize-10

winston-fletcher-fiction-prize-9

Crédits

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant