WhatsApp s’offre des pages de publicité pour contrer la fuite de ses utilisateurs

Par Adèle G. le 15/01/2021

Temps de lecture : 2 min

L’Empire contre-attaque.

L’annonce de la nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp n’a pas fait l’unanimité. En effet, l’application mobile va lancer une mise à jour obligatoire à partir du 8 février qui lui permettra de partager ses données avec sa maison mère, Facebook. À commencer par le carnet d’adresses et l’adresse IP des individus. En signe de protestation, les utilisateurs de la plateforme ont migré vers des messageries indépendantes telles que Signal et Telegram.

Pour tenter de réparer les pots cassés, WhatsApp diffuse en Inde une campagne publicitaire dans laquelle la plateforme assure mettre un point d’honneur à respecter la vie privée de chacun : “WhatsApp respecte et protège votre vie privée”, indique le titre de la publicité. Une page entière dans les journaux est dédiée à cette campagne.

L’application mobile a également pris les devants sur Twitter, en partageant une infographie qui montre que Facebook ne peut pas avoir accès aux messages et appels privés. Cela va-t-il suffire à convaincre les utilisateurs de rester ?

D’autant plus que certaines personnalités se mettent à encourager la transition vers d’autres messageries. Le patron de Tesla, Elon Musk, a posté le 7 janvier un tweet pour montrer son opinion sur l’affaire Whatsapp : “Use Signal” (“Utilisez Signal” en français). Pas besoin d’un grand discours, ce tweet a suffit à faire décoller le cours de bourse de Signal Advance Inc. Son action a été multipliée par 65 lors du pic de valorisation. Seul hic, cette entreprise technologique n’a rien à voir avec la messagerie mobile Signal. Merci Elon !

Mise à jour : WhatsApp vient d’annoncer un report au moins jusqu’en mai de sa mise à jour initialement prévue pour début février.

News Scan Book

Herezie accompagnera Giovanni Rana
Les Tonies s’invitent sous le sapin

1

2

3

4

5

Précédent Suivant