Comment Twitter compte remettre de la sérénité dans les conversations

Par Xuoan D. le 22/10/2018

LA nouvelle priorité de l’oiseau bleu.

L’éjection tardive de Twitter du podcasteur complotiste Alex Jones l’a montré : entre volonté de contenir les débordements et respect de la liberté d’expression, les plateformes sociales marchent sur des œufs. Comment est-il possible pour Twitter de surveiller finement les conversations de ses 335 millions d’utilisateurs actifs ? Est-ce que cela doit être automatisé ? Ou au contraire requérir une intervention humaine ?

La réponse tient selon Laurent Buanec, DGA France, dans la notion de « sérénité » (« health » en VO) des conversations publiques prônée par Jack Dorsey, fondateur et CEO de Twitter. Pour parvenir à celle-ci, ce réseau social de l’instant teste de nouveaux outils de modération, a banni des dizaines de millions de comptes, et sollicite l’aide de sociétés spécialisées.

Un programme courageux que nous expose Laurent Buanec dans cette nouvelle interview minute réalisée lors du HUBFORUM 2018, à l’issue de sa très belle intervention sur le comeback de Twitter.

News Scan Book

Les tendances du Websummit 2018
Le #WeekEndUltraDoux de Garnier

1

2

3

4

5

Précédent Suivant