Les 4 grandes tendances du Web Summit 2016

Par Aude M. et Xuoan D. le 14/11/2016 - Agence : tequilarapido.

Que retenir de la 6e édition du '‘Davos des geeks’’ ?

À Lisbonne, du 7 au 10 novembre, avait lieu le Web Summit, l’événement tech de référence en Europe. L’évènement a rassemblé plus 15 000 entreprises de 166 pays différents. Soit 53000 personnes qui auront généré pas moins de 85000 tweets. L’équipe de Tequilarapido vous propose de revenir sur les 4 grandes tendances de cette année. Avec comme comme guides de cette tribune, Marion Barthes, directrice de la stratégie et de la communication et Damien Faure, directeur du pôle social media intelligence.

Innovation : Fly me to the moon !


C’est un constat, l’innovation s’accélère de façon exponentielle depuis quelques années et le Web Summit nous le confirme. Tous les secteurs d’activité sont concernés, avec un important focus sur celui des transports. BMW nous a par exemple présenté sa solution de voitures autonomes tandis que Volkswagen expliquait comme intégrer la robotique et l’intelligence artificielle dans son processus de fabrication. De son côté, Carlos Ghosn a tenu un exposé dans les règles de l’art au sujet de l’impact des usages sur la façon de considérer l’innovation : « De simple moyen de transport, la voiture se transforme en un espace personnel et de travail connecté ». Autre exemple plus extrême qui n’en est pas moins réaliste, Naveen Jain de Moon Express and Viome nous assure que nous serons tous bientôt des MoonExplorers ! WOW ! Après tout, un train supersonique est déjà en construction avec Hyperloop. Donc why not ?

 

Créativité : Un must have



La créativité s’impose comme une tendance officielle du Web Summit 2016 et apparaît même comme une nécessité. Le mot est lâché. Ses champs d’actions ? Multiples ! Elle engage l’attention et l’intérêt des publics en mixant les styles sans complexe, fait sortir les professionnels de la com de leur zone de confort et propose des alternatives surprenantes permettant de contourner la tendance « adblocking » suivie par les audiences. En bref, la créativité en 2017 est la réponse à notre besoin constant « d’expérience mémorable ». Les agences ont un rôle principal à jouer dans ce contexte « notre responsabilité est de concevoir des publicités désirées » déclarait Maurice Lévy. La créativité s’exprime alors à travers différents prismes, celui de la technologie, du design, des communautés… L’essentiel étant de rester sensible et à l’écoute pour repérer les sources créatives pertinentes pour un secteur d’activité donné.

 






Personnalisation : En quête d’authenticité



Alors qu’internet se voit renommé « media de l’individu » par certains speakers, la personnalisation apparait comme une tendance capitale à explorer. Elle constitue pour les marques une véritable opportunité d’authenticité auprès d’audiences en demande de relations toujours plus utiles. La data a un rôle majeur à jouer dans cette quête de la personnalisation en permettant d’écouter le consommateur et de s’adapter à ses envies à un niveau plus one to one que jamais. Alexis Ohanian, fondateur de Reddit, affirme : « Nous avons passé les 10 dernières années à recréer une meilleure version de nous-même sur les réseaux sociaux d’une façon tout à fait ‘non sociale’ », et appelle ainsi à un retour vers des contenus plus authentiques pour les individus mais aussi pour les marques.

 

Utilité : Au service des audiences



2017 l’année des chatbots ? Nous pouvons le penser avec plus de 33 000 chatbots en développement chez Facebook. David Marcus, VP de Facebook Messenger déclare vouloir « remplacer l’usage du numéro de téléphone » et ainsi réinventer le sens même de contact tel que nous le connaissons. Cet exemple caractérise parfaitement la dernière grande tendance de ce Web Summit 2016 : l’utilité. Messenger, Watsapp, Facebook, Twitter… tous ces services digitaux sont aujourd’hui considérés par les marques comme un moyen d’être utiles à leurs audiences. Et les raisons d’apporter une aide, quelconque mais précieuse, peuvent être multiples comme le montre Burberry et son gift finder pour les fêtes de fin d’année. Pour faire simple, il ne s’agit donc plus seulement de communiquer mais bel et bien de rendre service !

 


Nous pouvons conclure cet article sans ajouter une 5e tendance qui ressort de cette expérience lisboète : l’Humain. Peu importe votre projet, peu importe votre secteur d’activité, l’essentiel reste l’humain, au centre de tous les enjeux et de toutes les réflexions. Et comme le dit si bien Maurice Levy :  » Nous ne devrions pas laisser les algorithmes dicter nos décisions car nous devons nous assurer que ce sont nos émotions qui prédominent au final. Il s’agit de créer une alchimie entre technologie et créativité afin de conserver une dimension humaine garante de succès ».

Et pour finir, retrouvez davantage de récits autour du Web Summit sur le compte Twitter de Tequilarapido.


Marion Barthes et Damien Faure, Tequilarapido

News Scan Book

La nouvelle identité de Vizeum
Okay relève tous vos défis

1

2

3

4

5

Précédent Suivant