Le film de Noël d’Apple est une merveilleuse ode à la création

Par Adé Charleine D. le 21/11/2018

La neige, l’odeur du sapin, les gourmandises sont en route et voici venu le temps de la magie de Noël. Durant cette période, de nombreuses marques en profitent pour diffuser leur création, comme récemment John Lewis et Bouygues Telecom. ne déroge pas à la règle et produit un film inattendu. En collaboration avec son agence historique , la marque à la pomme croquée propose un court-métrage qui mélange maquettes réelles et images de synthèse. Sans dialogue, cette vidéo centre son récit autour d’un seul personnage principal, une jeune fille.

On la retrouve ainsi, dans son appartement, en train de créer une œuvre sur son MacBook (seule apparition de la marque dans le clip). Grâce à la musique “Come out and play” de la jeune artiste Billie Eilish, et la présence d’une guitare, on devine alors qu’elle écrit des chansons. Malgré son inspiration et sa créativité mises en avant dans le film, la jeune fille semble douter de son talent. Talent qu’elle enferme avec ses travaux dans une boite scellée afin que personne ne les voit.

La magie de Noel entre en scène par le biais de son fidèle toutou. Celui ouvre la fenêtre de son logement faisant s’envoler toutes les oeuvres de la jeune artiste par la fenêtre. Malgré sa tentative pour les rattraper, ils se répandent à travers toute la ville semblant émouvoir les habitants qui les cueillent à la volée. Pour le plus grand bonheur de la créatrice. Ce partage involontaire répond au titre de la vidéo “Share Your Gifts”.

Cette charmante publicité fait passer un message particulier aux jeunes créateurs et créatrices en herbe : ne jamais douter de soi. Apple en profite également pour renforcer son image de révélateur de talent, évoquée dans la précédente publicité, Behind the Mac. Bijoux de créativité et de réalisation, le film bénéficie d’un making of qui révèle les secrets de ce tournage insolite. D’autres secrets sont cachés dans cette publicité : oui, des “easter eggs” n’attendent que vous pour être débusqués. Un petit indice, il y en a douze. Saurez-vous les trouver ?


Les 12 easter eggs :
– Logo DFA : Label de musique électronique
– Logo MOCA : Le musée d’art contemporain de Los Angeles.
– La pochette d’album de Lamp Lit Prose : Un groupe de rock expérimental
– La pochette d’album Flow State de Tash Sultana : Une artiste australienne auteur compositeur interprète.
– Cartes postales d’art : On peut trouver « La Nuit Étoilée » de Vincent Van Gogh et « La Grande Vague de Kanagawa » de Katsushika Hokusai.
– Le changement de saison : On peut observer que le personnage change de style vestimentaire tout en restant à la mode streetwear.
– Le t-shirt de Yonic South : T-shirt porté par deux personnages sur la pochette de l’album « Washing Machine ».
– Autocollant Supreme : Marque streetwear au sommet de la hype.
– Le lien entre la boîte et la pâtisserie : Si vous observez bien, vous verrez que les deux logos sont identiques.
– Les personnages récurrents : Dans la même idée que l’easter egg précédent, les deux personnages de la boulangerie sont les deux même personnages qui lisent la création de la jeune fille.
Nike OG Cortez : On voit la fille porter cette paire de chaussures. Référence à Forrest Gump ? On vous laisse juger.
Logo de Billie Eilish : Musicienne américaine prêtant sa voix pour le court métrage.