KFC rend hommage au rap game avec une playlist croustillante sur Spotify

Par Jules S. le 14/05/2019 - Agence : Sid Lee Paris

Kaaris approuve ce message.

Avant d’être votre marque de poulet préférée, KFC était déjà une véritable icône de la pop-culture. Particulièrement depuis la fin des années 80, avec la montée en puissance du hip-hop. Run-DMC, IAM, et plus récemment Kanye West ou M.I.A, tous ces artistes ont un point commun : ils ont tous sorti des morceaux qui parlent, à un moment donné, de poulet frit du Kentucky.

D’abord aux États-Unis, et aujourd’hui en France depuis plus de 30 ans, la marque du Colonel Sanders est une référence que beaucoup d’artistes assument ouvertement : Jul, Dosseh ou Disiz ne cessent de la citer. D’où provient cet attachement ? Sûrement de l’amour du poulet frit, mais aussi parce que beaucoup d’entre eux s’identifient au parcours d’entrepreneur autodidacte du Colonel. Dès l’âge de 6 ans, il apprend la cuisine et prépare le repas pour ses frères et sœurs. Il prend son premier emploi à 13 ans pour subvenir aux maigres moyens de sa famille… Des histoires emblématiques dont raffolent Jay Z, Eminem ou encore 50 Cent.

Aujourd’hui, KFC inverse la tendance et rend hommage au rap game avec la première playlist qui répertorie les tubes qui parlent de KFC : “Bucket Bangers”. On y retrouve plusieurs classiques incontournables tels que Aston Martin Music ft. Chrisette Michele & Drake, IAMOuais c’est ça, et même Orelsan & GringeDéchiré. Des rappeurs russes allemands et brésiliens ont également leur place dans cette track list. Bref, l’occasion de dévorer un bucket en chantant vos titres préférés (mais pas la bouche pleine).

Imaginée par l’agence , la campagne Bucket Bangers sera déployée en bannières sur Spotify, sur les réseaux sociaux, et en guérilla pour lire les meilleures punchlines KFC sur les murs de Paris. Une façon originale de rappeler que la marque est intemporelle et possède une identité profonde.