Si la poker face avait un visage, ce serait le vôtre

Par Alexandre D. le 13/02/2018

Dixit PokerStars, et non Lady Gaga.

Impossible de l’avoir loupée, la campagne PokerStars imaginée par l’agence Romance squatte le petit écran depuis le mois de juin. Après une phase de test en France, la plateforme baptisée « Vous êtes déjà un grand joueur de poker » vivra
désormais dans plus de dix pays. Pour accompagner ce déploiement international, l’agence confie de nouveau la réalisation à Rudi Rosenberg de chez Insurrection à qui l’on doit le « Tourolf » de Volkswagen ou encore « Avant, j’étais là » de Krys. Intitulé « Pokerface » le film suit la même mécanique que le premier et prouve à travers une série d’insights amusants au spectateur qu’il (ou elle) est déjà un grand joueur de poker.

Toujours aussi drôle et bien écrit, le film sert parfaitement la plateforme de marque. Avec la démocratisation du poker en ligne, PokerStars vient lever les doutes de son public potentiel en lui assurant, à la manière de Parions Spot que gagner au poker n’est pas synonyme d’expérience. Après avoir joué sur « l’autobluff », soutenu par la magnifique accroche « Si tu peux te bluffer toi-même tu peux bluffer n’importe qui » Romance dégotte la Pokerface, un axe créatif presque aussi puissant et déclinable à l’infini. Ou du moins autant fois qu’il existe de situations où notre visage doit rester impassible. Pour enrichir cette saga publicitaire, l’agence nous donne rendez-vous en septembre avec un troisième volet, qu’on espère aussi réussi et pourquoi pas un poil plus féminin ?

PokerStars – Pokerface

PokerStars – Autobluff

News Scan Book

Soignon lance la Mission Chèvre

1

2

3

4

5

Précédent Suivant
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!