Heinz s’amuse des restaurateurs qui coupent son ketchup… avec du mauvais ketchup

Par Élodie C. le 28/03/2023

Temps de lecture : 2 min

Inspiré d’un comportement repéré sur Snapchat.

Si tous les ketchup n’ont pas le même goût, il semble que Heinz tienne la dragée haute à ses concurrents. Si bien que certains restaurateurs achèteraient du ketchup d’une marque quelconque pour le transférer dans des bouteilles de Heinz vides afin de donner à leur établissement un certain standing. C’est la fraude au ketchup et le nom de la dernière campagne print de Heinz pensée par l’agence canadienne Rethink..

Le directeur de création et associé de l’agence, Mike Dubrick, explique être parti d’un comportement réel “remarqué partout dans le monde”. Ce que confirme Megan Lang, directrice marketing chez Heinz North America, en précisant que l’inspiration est venue de Snapchat : « Nous avons pris quelqu’un en flagrant délit remplissant une bouteille de Heinz avec du ketchup générique, ce qui nous a incités à creuser davantage. Grâce à l’écoute sociale (le fameux social listening en VO, NDLR), nous avons découvert qu’il s’agissait d’un comportement réel et répandu, explique-t-elle. Nous nous sommes dit, quelle meilleure façon d’exprimer la conviction profonde de notre marque « It Has To Be Heinz » (Il faut que ce soit Heinz) que de simplement amplifier un comportement de consommateur existant d’une manière positive et amusante ? » Malin, d’autant que It Has to be Heinz, qui illustre parfaitement la campagne « Ketchup Fraud », est un slogan connu de la marque qui se voit ici précédé de : Even when it isn’t Heinz (Même quand ce n’est pas Heinz en VF)… ce doit être du Heinz.

Cela montre à quel point la marque Heinz a du poids et à quel point même la bouteille évoque la qualité”, estime le directeur de la création de Rethink.

 

News Scan Book

Goldcar se repositionne avec HEREZIE
RP pour l’ouverture de Popeyes en France

1

2

3

4

5

Précédent Suivant