Comment Diesel crée ses contrefaçons

Par Thomas B. le 09/02/2018

Go with the fake.

Créer une contrefaçon de sa propre marque peut sembler fou. C’est pourtant ce qu’a fait Diesel à l’occasion de la Fashion Week de New-York en ouvrant un vrai faux « fake store » Deisel sur Canal Street. Celui-ci vend des vêtements semblables aux produits de la marque italienne. Et pour cause, ce sont ses designers qui ont conçu cette collection capsule. La véritable nature de cette opération « Go With The Fake », qui s’inscrit dans la continuité des films « Go With The Flaw » est révélée dans une vidéo du stunt, visible sur les réseaux sociaux. Diesel a collaboré avec Publicis Worldwide, North America à l’occasion de cette activation.

La vidéo valorise les personnes au style hors-norme, qui n’hésitent pas à porter des contrefaçons et achètent les sweats et jeans Deisel. L’objectif n’est pourtant pas tant de s’adresser à un nouveau public peu sensible à la mode que de trouver un espace de communication alors que Diesel n’apparaît pas au calendrier officiel de la Fashion Week. La vidéo a déjà été vue plus de cent mille fois sur Facebook, trois heures seulement après sa publication. Vrai coup de com ou fausse bonne idée ? Chacun se (contre)fera son opinion.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant