Publicis Groupe présente la 1ère version de Marcel, son intelligence artificielle

Par Thomas B. le 24/05/2018

Une nouvelle manière de d'échanger pour les 80 000 collaborateurs du groupe.

Un événement retient ce matin l’attention du monde de la publicité. Arthur Sadoun, président du directoire du groupe Publicis a en effet pris lui-même la parole pour présenter Marcel, la plateforme d’intelligence artificielle du groupe. Celle-ci aura la lourde tâche de transformer les données de 1200 agences du groupe, de leurs 200 métiers, de 4000 clients et de plus de 5 milliards de fichiers en une plateforme collaborative à l’échelle mondiale.

L’idée est de créer des ponts entre potentiellement chaque individu du groupe, afin que chacun ait un accès immédiat à l’expertise la plus appropriée à sa problématique.

Les raisons d’être de Marcel

Tout l’enjeu de Marcel est de structurer cette donnée de la façon la plus « intelligente » possible. Arthur Sadoun inscrit ce processus dans le besoin fondamental de réinventer une activité qui peine à se transformer. La plateforme s’appuie pour cela sur quatre piliers : « les savoirs, la connectivité, les opportunités et la productivité ». Ces éléments-clés sont qualifiés de puissances, qui sont autant de ressources qui une fois mises en commun via Marcel doivent permettre à chacun des 80 000 collaborateurs du groupe de développer son autonomie et ses compétences. Ce principe a été appliqué depuis la création de Marcel, puisque de nombreuses agences du groupe ont participé à son développement telles que Publicis.Sapient, Publicis Media, ou encore BBH pour le développement de l’identité de marque.

Ce qu’est Marcel concrètement

Marcel se présente sous la forme d’une app d’assistant vocal – ou clavier – qui doit accompagner les collaborateurs de Publicis au quotidien : l’accès aux données du groupe va permettre de mettre en relation l’expert le plus approprié à chaque problématique et d’organiser les échanges avec cette personne. Grâce à l’accès au calendrier des collaborateurs, Marcel briefera automatiquement chacun d’entre eux avant des réunions, qu’elles soient internes ou avec des clients. Publicis profite également de Marcel pour mettre en place des méthodes de travail différentes, comme la participation à des briefs ouverts à tous à l’échelle mondiale. L’application s’adaptera à chacun en proposant chaque jour six cartes de contenus personnalisées à ses utilisateurs, sélectionnées selon leur profils, leurs projets en cours et leurs appétences.

Enjeux et calendrier

Si l’outil a été révélé aujourd’hui, il reste encore de nombreuses étapes avant le lancement en janvier 2019 et la généralisation de l’outil prévue en 2020 (l’objectif est de donner accès à Marcel à 90% des collaborateurs à cette date). Les bêta tests démarreront auprès de 1000 utilisateurs au mois de juin et doivent permettre de perfectionner le système, améliorer l’expérience utilisateur et incorporer de nouvelles fonctionnalités à l’application. Le déploiement d’un outil aussi riche et complexe que Marcel représente un véritable défi pour Publicis, qui devra proposer un programme optimisé au maximum pour être adopté par l’ensemble des collaborateurs. Une révolution qu’Arthur Sadoun veut relever avec enthousiasme.

News Scan Book

Dagobert remporte Big Fernand

1

2

3

4

5

Précédent Suivant