Le magazine NEON va ouvrir son café à Paris

Par Élodie C. le 17/09/2018

La diversification de la presse passe aussi par des projets locaux.

On la pensait à l’agonie, mais la presse mute et se diversifie. Dernier exemple en date avec le magazine NEON, du groupe Prisma Media, qui se lance dans la restauration avec l’ouverture prochaine de son café dans le 18e arrondissement de Paris. L’idée a mûri dans l’esprit de Fabrice Pierrot, rédacteur en chef à Troisième Œil Productions, passé par Le Grand Journal et C à vous.

Contrairement à ce qui est annoncé, NEON ne sera pas le premier titre de presse à lancer son échoppe en France puisque Le Gazette Café, lié au journal local La Gazette de Montpellier, a pignon sur rue depuis 2015, et le magazine Rockyrama a ouvert le sien à Lyon en 2016 (renommé TechNoir), mais l’aventure n’en est pas moins belle !

Du petit déjeuner à l’apéro (les jeudi et vendredi) en passant par le traditionnel brunch du dimanche, le Café NEON accueillera tous ceux qui veulent se joindre à la rédaction, co-worker ou tout simplement buller un breuvage à la main. Au menu ? “Des produits frais et de qualité, des recettes originales, de la bière artisanale, du vin bio, et même du Hard Cider 100% français.” Presse oblige, on trouvera “un espace de vente de magazines, de livres, ou encore des tote-bags, des mugs, des sweats et autres produits conçus par la marque” NEON. Concerts et DJ sets, réalisations d’interviews, organisation de dédicaces, cours de yoga, tenues de conférences et expositions seront également au programme de ce nouvel espace faisant la part belle à la mixité. Le Café NEON a déjà reçu le soutien de la Mairie de Paris et des habitants du quartier.

En attendant son ouverture prévue en novembre prochain, le titre, qui se présente comme “le magazine allumé destiné aux 20-35 ans” invite tous ceux conquis par le concept à les aider à faire de ce doux rêve, une réalité via une campagne de financement participatif lancé sur Ulule. Les 20 000 euros souhaités serviront à l’achat de mobilier et de décoration. Si la somme de 20 000 euros est récoltée, ce nouveau temple de la culture siégera au 26, rue Doudeauville, à Paris. À date la collecte en est déjà 43% du financement en 5 jours seulement, avec encore 43 jours pour atteindre son objectif. Voilà une affaire qui semble bien partie.

News Scan Book

TOP COM Consumer 2018
Création des sites du groupe AccorHotels

1

2

3

4

5

Précédent Suivant