Lionel Messi : ce que sa prime en cryptomonnaie dit de la marque PSG

Par Manon M. le 13/08/2021

Temps de lecture : 3 min

Le coup de maître !

C’est une nouvelle pour personne – ou alors pour ceux qui ont, avant ce tremblement de terre médiatique, pris un aller simple pour la planète Mars – le footballeur argentin Lionel Messi s’est engagé mardi 10 août, pour deux ans avec une option pour une troisième année avec le PSG, signant son divorce avec le FC Barcelone. 

« Le Paris Saint-Germain conclut la première signature de joueur incluant des fans tokens. Pour la première fois pour une signature de cette envergure, Lionel Messi s’est vu remettre de nombreux ‘$PSG Fan Tokens », note la marque. En effet, une rémunération de Ligue 1 pas comme les autres pour le joueur, puisqu’une partie du versement se fera en cryptomonnaie. Une première réalisable par le club, car le 21 janvier 2018, le Paris Saint-Germain annonçait l’arrivée – désormais effective – de sa propre cryptomonnaie, PSG Fan Tokens

Comment ça fonctionne ? Les supporters et tous les amateurs de cryptomonnaie peuvent, via l’application Socios « chasser les tokens gratuitement ». En collectant ces tokens, ils pourront participer à certaines décisions du club parisien. Deux coups gagnants pour la marque, qui se sert de ce battage médiatique autour de l’arrivée de ce monstre du football dans son club pour aiguiller son identité de marque avec habileté : « L’intégration de « PSG Fan Tokens » dans le package du joueur crée un lien immédiat avec la communauté de millions de supporters à travers le monde. Cette initiative positionne un peu plus le Paris Saint-Germain comme l’une des marques de sport les plus innovantes et avant-garde au monde », explique la marque. 

Économiquement, la marque semble se targuer de pouvoir se permettre avec aisance ce type de prime. Et c’est peu dire, puisque la signature du nouveau joueur a permis de faire grimper la capitalisation du token à près de 144 millions d’euros, se hissant en tête des jetons numérique développés par les clubs de football : « On ne signe pas un joueur si on ne peut pas le payer »a lancé Nasser al-Khelaïfi, président du club parisien, dans une interview accordée à France Télévisions. « On a signé quatre des meilleurs joueurs du monde [Donnarumma, Messi, Ramos, Wijnaldum]. C’est le plus grand mercato de l’histoire du football mondial », s’est-il encore félicité. De surcroit, malgré l’investissement financier non négligeable, le PSG va pouvoir tirer profit de ce joueur, et hériter d’un retour sur investissement considérable pour la marque.

Une identité de marque qui se place en tête de l’innovation, en dirigeant sa stratégie avec des outils 2.0, et une mise ambitieuse, mais réfléchie sur un joueur de renom : le transfert de Lionel Messi au Paris Saint-Germain semble être un coup de maître que la marque PSG a su manager avec brio. Et qui démontre tout autant sa puissance, que sa valeur. À charge au joueur d’influer sur la valeur de sa prime en offrant de belles victoires à sa nouvelle équipe…

News Scan Book

Les petits bruits - AXA

1

2

3

4

5

Précédent Suivant