Mort de George Floyd : Adidas se joint à Nike, les autres marques suivent

Par Elliot D. le 01/06/2020

Don’t do it.

Face aux bavures policières à caractères raciaux et autres inégalités auxquelles font face les afro-américains, la révolte prend de l’ampleur aux États-Unis.

8 minutes et 46 secondes. C’est le temps que le genou du policier Derek Chauvin a passé sur le cou de George Floyd, l’étouffant bien avant la fin de cet insupportable délai. Suite à cette arrestation tragique datée du 25 mai à Minneapolis, c’est la ville et même le pays tout entier (dont les abords de la Maison Blanche) qui s’embrasent avec des manifestations violentes qui réclament la fin du racisme aux États-Unis.

Nike a réagi rapidement aux événements en postant le 30 mai sur Twitter et Instagram dans une vidéo détournant son célèbre slogan “Just Do It ” en “Don’t Do It ” afin d’inciter à lutter contre le racisme aux États-Unis. La marque habituée aux prises de positions fortes n’a pas déçu.

Ce spot à la musique poignante et soulevant un véritable problème aux USA comme dans le monde et visionné par 6,7 millions de personnes à date a ensuite été retweeté par Adidas, principal concurrent de la marque au swoosh.

En accompagnant ce tweet de “Ensemble, nous allons de l’avant. ⁣Ensemble, nous apportons des changements ”, Adidas souhaite encourager la population à faire cause commune, quels que soient ses différends, en s’unissant elle-même pour la première fois avec son plus grand rival.

Les célèbres équipementiers ne sont pas les seuls à avoir voulu représenter cette union des forces. Par exemple, les plateformes de streaming Netflix et Hulu ont également fait de même.

De nombreuses marques ont elles aussi décidé de prendre la parole comme StockX ou Under Armour directement sur leur site Internet. Les comptes officiels de Twitter et des réseaux sociaux appartenant à Facebook ont même changé leurs logos pour des déclinaisons noires, en écho aux manifestations liées au mouvement Black Lives Matter :

Ces différentes actions de marques affirmant leur soutien au soulèvement des États-Unis sont devenues un véritable symbole de l’union d’Américains face au racisme dans leur pays et dans le monde.

Néanmoins, ces prises de paroles en marge des évènements restent parfois critiquées. En effet, elles peuvent être perçues comme de faux engagements ou un énième cas de “newsjacking”. De plus, certains reprochent aussi aux marques de donner des conseils sans véritablement les appliquer comme Cindy Gallop (une célèbre féministe et ancienne dirigeante d’agences publicitaires américaines) qui interpelle Nike sur le manque de diversité dans son conseil d’administration alors que la communication du swoosh prône régulièrement l’égalité raciale avec par exemple la campagne des 30 ans du slogan en 2018 avec Colin Kaepernick, une référence en la matière.

Alors, véritable éveil des consciences ou communication profitant d’évènements dramatiques, à chacun de juger. Ces prises de paroles n’en restent pas moins historiques et l’on peut espérer qu’elles impacteront favorablement les mentalités.

News Scan Book

Lancement de We Are Social Selling

1

2

3

4

5

Précédent Suivant