Nespresso présente un vélo fabriqué à partir de capsules de café usagées

Par Élodie C. le 19/08/2019

RE:CYCLE est composé de 300 capsules Nespresso, what else ?

Régulièrement attaqué concernant l’impact environnemental et économique de ses dosettes de cafés, Nespresso s’est depuis forgé un modèle économique basé sur des engagements RSE (responsabilité sociale des entreprises), de la production de sa gamme de café au recyclage de ses capsules en aluminium. Un enjeu aussi bien pour la marque que sa maison mère, Nestlé.

Le géant suisse s’est associé à la start-up suédoise Velosophy pour la fabrication de vélos en édition limitée à partir de ces fameuses dosettes de café Nespresso usagées. L’aluminium est en effet 100% recyclable et il existe aujourd’hui 5 500 points de collecte de capsules usagées en France.

Un recyclage qui donne lieu à toutes les créations possibles et imaginables, de la chaise… au vélo en aluminium recyclé donc.

« Nous admirons leurs efforts en matière de développement durable, explique Velosophy sur son site, et nous adorons leur histoire de recyclage. Avec notre collaboration RE:CYCLE, nous souhaitions montrer que le recyclage peut être premium, que la durabilité peut être élégante et que le luxe aujourd’hui peut inclure des activités qui ont un impact positif sur le monde. »

Le vélo se décline en violet, inspiré par la couleur de la capsule Arpeggio, et comprend un panier avant en chêne (courbé à la vapeur), deux porte-gobelets pour transporter son café (évidemment) et une clochette semblable à une capsule Nespresso. Chaque vélo est réalisé à partir de 300 capsules de café usagées et sera vendu en édition limitée : 1 000 exemplaires à 1 290 euros l’unité, frais de livraison inclus (disponible ici pour les amateurs) Pour chaque vélo vendu, Velosophy s’engage à offrir un vélo aux jeunes écolières des pays en développement.

News Scan Book

 Campagne TV Madrange
FDJ lance sa social room
Diabeloop : Rock Your Diabetes

1

2

3

4

5

Précédent Suivant