Un collectif vend 1 000 dessins d’Andy Warhol, 999 sont des faux

Par Isadora L. le 02/11/2021

Temps de lecture : 2 min

Prix d’achat 250 dollars, valeur estimée 20 000 dollars.

En avril dernier, le collectif MSCHF, un collectif artistique new-yorkais, suscitait la polémique avec le lancement, en édition limitée, de 666 baskets Air Max 97 en partenariat avec le rappeur Lil Nas X contenant… une goutte de sang humain dans la semelle. L’histoire se finira au tribunal fédéral civil de Brooklyn où Nike demandera la suspension de la livraison des chaussures (qui ont toutes été vendues en quelques heures) et des dommages et intérêts. Une histoire, et un bon coup de com, mis en scène par le rappeur dans le clip de son titre Industry baby.

Mais ce n’est pas cet épisode qui va les arrêter. C’est désormais au marché de l’art que s’attaque le collectif new yorkais. Sur le site internet nommé “le Musée de la contrefaçon”, il affirmait détenir “Fairies” d’Andy Warhol, une oeuvre estimée à 20 000 dollars (l’équivalent de 17 000 euros). Le groupe a alors produit et mis en vente 999 copies mélangées à l’originale et ensuite affirmé ne plus pouvoir détecter le véritable dessin du roi du pop art. Les 1 000 pièces, baptisées « Possibly Real Copy Of ‘Fairies’ by Andy Warhol » ont été vendues à 250 dollars pièce.

« Possibly Real Copy Of ‘Fairies’ by Andy Warhol » pose la question de la valeur artistique d’une copie dans le monde du marché de l’art. Utiliser la duplication en tant que destruction de l’œuvre originale reviendrait à diminuer sa valeur, car elle sort du contexte unique de l’œuvre. Le but du collectif est donc de rendre l’originale aussi fausse que n’importe laquelle de ses répliques. Est-ce que vous jugez une œuvre à sa beauté, ou bien au statut de l’artiste qui l’a conçu ? 

Derrière cette campagne, MSCHF émet une critique du marché de l’art en dénonçant son manque d’authenticité : “Les exemplaires sont à nous”. “Plus précisément, toute la performance de la copie et de la vente est la nôtre. Il n’y a pas 1 000 œuvres identiques, mais une seule pièce maîtresse avec un millier de copropriétaires et co-participants. L’acte de création est l’acte de recycler la culture en formes recombinantes. Fairies (1954) d’Andy Warhol est une œuvre MSCHF.”, précise le collectif. 

News Scan Book

Livre blanc : l’habitat de demain
Lorina : “Joyeux Cocktail”
Gain de budget : Groupe Optic 2000

1

2

3

4

5

Précédent Suivant