Comment KFC gère sa pénurie de poulet

Par Thomas B. le 23/02/2018

C'est bête à s'en mordre les doigts.

KFC a récemment changé de fournisseur pour ses livraisons au Royaume-Uni. Une information qui serait passée inaperçue si celle-ci n’avait pas engendré une pénurie nationale de poulet, obligeant de la moitié des restaurants du pays à fermer. Plus de poulet chez KFC ? La blague. L’affaire est donc devenue vite très virale au delà des frontières du Royaume-Uni. Après une semaine de panique, la chaine du Colonel Sanders s’adresse enfin à son public avec son agence Mother London dans les deux plus grands quotidiens du pays : Metro et The SUN.

Avec un flegme très anglais, KFC préfère rire de la situation et déclare : « Un restaurant de poulet sans poulet n’est pas l’idéal. ». De cette manière, l’enseigne se joint à la frustration de ses consommateurs. Ces prints viennent compléter le dispositif mis en place depuis une semaine par KFC via son site et son compte twitter. Cette communication « de crise » génère des retombées positives tout autour du monde, aussi bien de la part de médias spécialistes que généralistes. Un soutien appréciable pour la chaîne alors que la police britannique demande officiellement de ne plus être sollicitée en raison de restaurants fermés. On ne plaisante pas avec le poulet du Colonel Sanders.

News Scan Book

BlaBlaCar : partout où il y a une route

1

2

3

4

5

Précédent Suivant