Ford crée une maladie pour promouvoir ses ateliers de réparation

Par Louise B. le 10/07/2017

Certaines personnes préfèrent leur voiture à leur famille.

En partant du constat que 30% des danois pensent que personne n’est capable de s’occuper de leur voiture aussi bien qu’ils le peuvent, Ford et l’agence Mindshare Denmark imaginent une maladie fictive appelée “car sensitivity”. Une maladie causée par l’inquiétude de laisser sa voiture entre les mains des ateliers de réparation considérés comme chers et offrant des services médiocres. Le spot met en scène Paul, le personnage principal souffrant de la “car sensitivity” et qui détient tous les symptômes les plus effrayants liés à la maladie. Pour guérir, il se confie allongé dans sa voiture… à un psy qui n’est autre qu’un mécanicien. Ce qui laisse penser que les ateliers de Ford prennent autant soin de vous que de votre voiture. En effet, qui connait mieux votre voiture que son propre fabricant ?

Une approche originale et divertissante pour faire la promotion – habituellement peu attrayante – des ateliers de réparations de voiture. Ford a joué le jeu jusqu’au bout en créant un programme de radio où les danois étaient invités à raconter leurs névroses étranges liées à leur voiture. En parallèle du programme, des spots radios thérapeutiques, des objets pour lutter contre la maladie sur le site web de Ford ainsi qu’une page Wikipédia dédiée à la maladie ont soutenu la campagne.

News Scan Book

Okay relève tous vos défis
La nouvelle identité de Vizeum

1

2

3

4

5

Précédent Suivant